FTTH « Fiber to the home » : qu’est-ce-que c’est exacetement ?

Les technologies de transmission de données continuent leur plein essor. La demande en débit de matériel et d’infrastructure se fait sentir. Les internautes aspirent pour une meilleure connexion.

Le FTTH : pour une connexion à très haut débit

Aussi appelée « Fiber To The Home », la définition fibre se base sur la technologie de la fibre optique et donne accès à des débits symétriques élevés, allant à 100 Mbit/s. Le FTTH se démarque par sa stabilité. Même éloignée de sa source elle reste accessible et offre un signal fort. C’est une déclinaison de la fibre optique, dépassant les limites de vitesse. Cela consiste à faire parvenir la connexion à l’utilisateur. Avec l’option point à point, elle offre la possibilité de dédier un débit spécifique pour chaque service.

Le principe reste simple, l’abonné bénéficie d’une liaison raccordée à son foyer. Cette technologie se trouve plus performante que l’ancien ADSL par son débit très élevé et sa vitesse constante. Comparée à la ligne téléphonique standard, elle couvre une longue distance. Même loin du commutateur, l’utilisateur profite d’un débit optimal.

Le FTTH : pour de nouvelles possibilités technologiques

La définition fibre se traduit en « Fibre jusqu’à l’abonné ». Pour une entreprise, cette fibre laisse une large marge de manœuvre et une forte malgré son coût d’installation élevé. En parallèle, les nouvelles technologies deviennent plus accessibles au grand public. La télévision haute définition, la visioconférence, le son en haute qualité, le stockage massif des données, etc. consomment une bande passante supérieure à 50 Mbit/s. Dans ce sens, ladite fibre fait preuve de prouesses et séduit une majorité des clients.

À travers le monde, les pays asiatiques tiennent le rang des plus grands utilisateurs de cette technologie, et spécifiquement le Japon, la Corée du Sud. Les États-Unis et l’Europe répliquent ultérieurement pour un taux de couverture et une consommation élevés.

Le FTTH : pour de nouveaux métiers

Les mentions « très haut débit » choisies par les fournisseurs internet inondent le marché. Pour être déployée, la fibre optique nécessite la création de métiers. Premièrement, les commerciaux et le chargé d’affaires négocient de nouvelles infrastructures. Ensuite, le responsable des études conduit et concrétise les recherches.

Enfin, les travaux font intervenir différents spécialistes pour la réalisation des installations. Puis, d’autres assurent le raccordement à domicile de l’abonné. Lorsque tout en marche, les techniciens réseau s’occupent de la maintenance des infrastructures.

Ces évolutions continuent tant que les besoins de consommateurs se renouvellent.

Comment s’effectue le raccordement à la fibre optique ?
Fibre optique : quel est le meilleur forfait ?